Nike : Just do it!

Nike : just do it - Jean Némar
« Nike : Allez, fais-le! »

Voici le premier article d’une toute nouvelle série intitulée « une image vaut mille maux ». Dans cette série, j’utiliserai les outils de commercialisation (slogan, logo, marque de commerce, etc.) de certaines marques et certains produits afin de détruire leur image ou plutôt de révéler à tous leur vrai visage. Je n’ai aucune prétention en faisant cet exercice. Je ne crois pas détenir une vérité absolue, je ne fais que donner mon opinion. Je ne prétends pas vous éduquer ou vous apprendre quoi que ce soit, bien que ce soit possible, je ne fais que donner un contrepoids à leur propagande, pour autant que je puisse le faire.

Je m’excuse en avance, mais plusieurs des images, jeux de mots et autres de cette série, ne seront pas en français. Ça fait partie des désavantages d’utiliser les armes de l’adversaire… Je mettrai cependant la meilleure traduction que je trouverai, en dessous de l’image.

Je ne suis pas mesquin, je ne suis pas haineux. Je suis simplement indigné. Vous devriez essayer, vous aussi, on se sent mieux après!

Note : Il sera possible d’avoir accès à la série, au fur et à mesure que je l’étofferai, en cliquant sur le mot clef « une image vaut mille maux » en bas de chaque article.

Enfant soldat

Enfant soldat, quand la guerre n'est plus un jeu. Jean Némar!

Selon l’UNICEF, en 2007, il y avait 250 000 enfants soldats. Déjà, la guerre est une ignominie, mais lorsque l’on envoie des enfants se battre et souvent mourir, ça dépasse l’entendement. Malheureusement, nous sommes parfois responsables (notez que ce nous est au sens large), car bien que la plupart des habitants de cette planète s’opposent aux guerres d’agression (par opposition à la résistance et la défense territoriale), nos gouvernements continuent de se faire la guerre, ignorant complètement la volonté populaire. Vous vous dites peut-être « mais nous — occidentaux — n’envoyons pas d’enfants au combat », c’est vrai, n’empêche que les pays/territoires que nous occupons/envahissons, eux, y font parfois usage. Raison de plus de leur faire la guerre, me direz-vous. Mais non, car s’il n’y avait point de guerre, ces enfants ne seraient pas utilisés comme chair à canon. D’avril 2004 à octobre 2007, des enfants étaient activement impliqués dans les conflits armés de 19 pays et territoires dont voici la liste1.

Afghanistan, Burundi, République centrafricaine, Tchad, Colombie, Côte d’Ivoire, RDC (République démocratique du Congo), Inde, Indonésie, Irak, Israël et le territoire occupé de Palestine, Myanmar, Népal, Philippines, Somalie, Sri Lanka, Soudan, Thaïlande, Ouganda


1. http://childsoldiersglobalreport.org/content/facts-and-figures-child-soldiers