Enfant soldat

Enfant soldat, quand la guerre n'est plus un jeu. Jean Némar!

Selon l’UNICEF, en 2007, il y avait 250 000 enfants soldats. Déjà, la guerre est une ignominie, mais lorsque l’on envoie des enfants se battre et souvent mourir, ça dépasse l’entendement. Malheureusement, nous sommes parfois responsables (notez que ce nous est au sens large), car bien que la plupart des habitants de cette planète s’opposent aux guerres d’agression (par opposition à la résistance et la défense territoriale), nos gouvernements continuent de se faire la guerre, ignorant complètement la volonté populaire. Vous vous dites peut-être « mais nous — occidentaux — n’envoyons pas d’enfants au combat », c’est vrai, n’empêche que les pays/territoires que nous occupons/envahissons, eux, y font parfois usage. Raison de plus de leur faire la guerre, me direz-vous. Mais non, car s’il n’y avait point de guerre, ces enfants ne seraient pas utilisés comme chair à canon. D’avril 2004 à octobre 2007, des enfants étaient activement impliqués dans les conflits armés de 19 pays et territoires dont voici la liste1.

Afghanistan, Burundi, République centrafricaine, Tchad, Colombie, Côte d’Ivoire, RDC (République démocratique du Congo), Inde, Indonésie, Irak, Israël et le territoire occupé de Palestine, Myanmar, Népal, Philippines, Somalie, Sri Lanka, Soudan, Thaïlande, Ouganda


1. http://childsoldiersglobalreport.org/content/facts-and-figures-child-soldiers

DÉMOCRATIE MON CUL!

Démocratie mon cul!

J’en ai marre d’entendre dire que les États-Unis, le Canada, voire même l’OTAN, font la guerre pour apporter la démocratie. Pour les deux premiers, ne vaudrait-il pas mieux apporter la démocratie chez soi, avant tout? Quoi! Les É-U et le Cacanada sont des démocraties?! Ah, oui! c’est vrai! La démocratie, ça s’impose à coups de bombes… non?

Ouais c’est ça, démocratie mon cul!

Là, vraiment,

Jean Némar