Pour une enquête publique

Jacques Duchesneau : M. Charest, nous voulons un commission d'enquête publique.C’est en septembre 2009 que le PQ demande une commission d’enquête publique sur la corruption et la collusion dans l’industrie de la construction. Au fil du temps, une grande partie de la population du Québec en est venue à penser de même, demandant aussi cette commission. Le PLQ de Jean Charest a toujours refusé d’envisager cette option, expliquant qu’il ferait une simple enquête policière afin d’« amener les criminels devant les tribunaux ». Coup de théâtre, voilà que deux ans plus tard, le rapport Duchesneau en vient à la même conclusion, « c’est système dans un système », « tout se passe comme si le ministère avait, pour ainsi dire, autorisé un transfert de compétences vers le secteur privé sans toutefois s’assurer de conserver suffisamment d’expertise pour gérer adéquatement son réseau », « il n’est pas vrai que c’est en jetant en prison des bandits et en préconisant une approche policière et judiciaire que nous réussirons à juguler l’hémorragie », « une commission d’enquête, c’est le seul moyen de rassurer le public, de redresser des problèmes devenus structurels, cette commission elle est urgente ».

M. Charest, vous n’avez qu’un seul patron, le peuple québécois et nous voulons une commission d’enquête publique.

Pour une enquête publique

Dmitri Medvedev et Vladimir Poutine

Dmitri Medvedev contre Vladimir Poutine, en tricycle...Dmitri Medvedev et Vladimir Poutine, les dirigeants russes interchangeables. Selon toute vraisemblance Vladimir Poutine (actuel premier ministre et ex-président de la Fédération de Russie), reprendrait la tête de la Fédération reléguant Dimitri Medvedev au poste de premier ministre. Ce jeu de chat et de souris est dû à la Constitution russe qui impose un maximum de deux mandats consécutifs à la présidence de la Fédération.

Barack Obama, prix Nobel de la paix

Barack Obama, prix Nobel de la paix.

Barack Obama, prix Nobel de la paix, prochain récipiendaire, à titre posthume, Oussama Ben Laden. Ne manquez pas, aussi prochainement, Angela Merkel (Miss Universe 2012), Stephen Harper (Green Star Award 2012), Steven Seagal (Golden Globe du meilleur acteur), sans oublier la promotion du dalaï-lama sur la liste des criminels les plus recherchés du FBI.

Vive la liberté, vive l’indépendance!

Vive la liberté, vive l'indépendance! Surdose d'héroïne.

J’entends souvent des fédéralistes ou des indépendantistes-non-convaincus dire qu’il n’y a personne pour leur vendre l’indépendance. Que la cause de l’indépendance n’a pas de meneur (leader), face à leur thèse messianique, je me demande donc qui est là, de si charismatique et de si intelligent, pour leur vendre la dépendance! On l’oubli souvent, mais l’envers de l’indépendance c’est la dépendance et vice et versa. Donc, faute d’avoir un vendeur de chars pour nous vanter les mérites du nouveau modèle d’indépendance (version 2011-2012), on choisit la dépendance à un État qui n’a que su nous démontrer son mépris pour tout ce qui est Québécois. Je vous l’accorde, peut-être que Pauline Marois n’est pas stéroïdée au charisme, mais bon, c’est déjà mieux que John James, quant à moi… Notre dépendance est une condamnation à mort!

En tout cas aujourd’hui je dis : Vive la liberté, vive l’indépendance.

Et d’ici là…

Du fédéralisme cacanadien,

Jean Némar

ANGELA MERKEL

Angela Merkel - Chacun sa merde YO!

Angela Merkel a très bien exprimé la mentalité prédominante chez les dirigeants anglos saxons lorsqu’elle a dit : « Chacun sa merde », au sujet des moyens à prendre pour se sortir de la crise économique de 2008.

http://tempsreel.nouvelobs.com/article/20081011.OBS5313/angela-merkel-a-colombey-il-n-est-pas-question-d-un-fonds-europeen.html

 

DÉMOCRATIE MON CUL!

Démocratie mon cul!

J’en ai marre d’entendre dire que les États-Unis, le Canada, voire même l’OTAN, font la guerre pour apporter la démocratie. Pour les deux premiers, ne vaudrait-il pas mieux apporter la démocratie chez soi, avant tout? Quoi! Les É-U et le Cacanada sont des démocraties?! Ah, oui! c’est vrai! La démocratie, ça s’impose à coups de bombes… non?

Ouais c’est ça, démocratie mon cul!

Là, vraiment,

Jean Némar

Dehors Charest?

Dehors Charest? Ben non! Charest, en dedans!

« S’il y a des gens, par contre, qui se sont comportés pas correctement, ils auront à en rendre compte. L’important c’est qu’on se donne les moyens pour que ces gens-là soient identifiés puis qu’on puisse les amener devant les tribunaux s’ils ont commis des gestes répréhensibles. Qu’ils soient accusés puis condamnés puis, au besoin, qu’ils soient mis en prison. La même chose est vraie pour tous les milieux. »

John James Charest

 http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2011/09/16/001-charest-dutil-moreau.shtml